Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Les classes préparatoires datent du XVIIIème siècle. Bruno Belhoste en a écrit un historique dans un article que l'on peut trouver à l'adresse suivante :

ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/sup/cpge/historique.pdf.

Elles ont subi depuis leur création un certain nombre de modifications et de réformes dont la dernière date de 1995. L'un de ses principaux objectifs était de permettre à des étudiants de sensibilités différentes d'intégrer les grandes écoles de leurs choix. Ainsi, un élève de terminale S ayant un goût prononcé pour les sciences peut choisir la filière dans laquelle il se sentira le plus à l'aise pour intégrer l'école qui lui convient. Il n'est pas nécessaire d'être le meilleur de sa classe en mathématiques pour entrer en classe prépa scientifique.

Quatre types de classes préparatoires ont donc été créés : la filière MPSI-MP orientée Mathématiques, la filière PCSI-PC orientée Physique et Chimie, la filière PCSI-PSI orientée Physique et Sciences Industrielles et la filière PTSI-PT orientée Technologie et Physique. Ces différentes filières sont détaillées dans l'article "PTSI-PT, qu'est-ce que ça veut dire ?".

Chaque filière propose des places dans presque toutes les grandes écoles. Ces dernières dispensent, en première année, des mises à niveau dans certaines disciplines en fonction de la provenance des étudiants.

 

Bonne navigation

Contact

5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 09:38

Parce que l'enseignement y est équilibré et que la concurrence y est moins rude.

Enseignement équilibré :

Toutes les matières ont la même importance aux concours. Les mathématiques ne sont pas le seul critère de recrutement.

L'un des objectifs de la réforme de 1995 était de permettre à des candidats de sensibilités différentes de rentrer dans des écoles jusque là réservées aux seuls "matheux". Dans la filière PTSI-PT, l'accent est mis sur le concret, en particulier, au travers des Sciences Industrielles. Le réel y a une importance considérable. L'un des objectifs du programme de Sciences Industrielles est d'appréhender le réel au travers de l'analyse des systèmes afin de le comprendre, de le modéliser, de l'améliorer et de concevoir de nouveaux systèmes.

Concurrence moins rude :

Tant que les orienteurs (enseignants de Terminales S, conseillers d'orientation...) continuerons de penser qu'il faut envoyer les meilleurs élèves vers les filières MPSI-MP d'abord et PCSI-PSI ensuite sans mentionner la filière PTSI-PT, au mépris de l'objectif de la réforme de 1995, il sera plus facile à un élève "moyen" d'intégrer des écoles comme l'ENSAM, les Mines, les Centrales... en passant par la filière PTSI-PT qu'en passant par les autres filières.

La filière PTSI-PT est ouverte à tous les bacheliers S qu'ils aient fait l'option SI ou non.

Des places sont réservées dans toutes les grandes écoles aux étudiants de la filière PT.

Partager cet article

Repost 0

commentaires